Space Tour — En Route vers les Étoiles (5/5)

Étude de cas du projet iLab

La dernière ligne droite. Un tableau de bord nettoyé et opérationnel, des User Journeys, un vaisseau prêt à décoller ainsi que la personne adéquate pour nous expliquer la gravité; voici tout ce qui arrive chez SpaceTour.

Un champ “gravito-visuel”

Suite à notre dernière rencontre avec nos professeurs, nos mentors concernant l’exploration dans l’espace mais aussi dans l’exploration des idées, nous avons modifié et remplacé certaines interfaces afin de les rendre plus résilientes et plus accessibles.

L’évolution des design pour les planètes.
Présentation de la nouvelle animation. À noter que la couleur du rayon dépend de la planète.
Nous étions dans l’espace, fièr.e.s du chemin parcouru.

Des algorithmes avancés

Comme nous l’avons évoqué maintes fois précédemment, la gravité est bel et bien la souche sur laquelle repose l’intégralité de notre jeu, mais pour la première fois, nous pouvons la voir en action.

La page d’accueil de victor.js
Un exemple de la corrélation entre l’angle des abscisses et des ordonnées, qui nous replonge dans ces sombres heures de trigonométrie de l’enseignement secondaire. (Source)

Un guide approprié

Alors que l’idée d’un personnage aidant l’enfant à travers et à naviguer l’espace était présente depuis le début du projet, il était enfin temps que nous nous y attelions, en débutant par caractériser notre personnage — ce dernier, d’ailleurs, n’étant plus un extraterrestre aléatoire, mais bien le seul et l’unique Isaac Newton, comme suggéré par M. Bourgaux.

  • Deuxièmement, Newton devait être gentil sans pour autant être niait et enfantin : Il fallait, naturellement, faire en sorte que les enfants comprennent le sujet et ses principes, sans pour autant trop qu’il soit vulgarisé et faire penser aux enfants qu’ils soient sous-estimés.
  • Enfin, il fallait que notre personnage soit réactif : ses phrases ne devaient pas être ressenties comme des monologues longs et ennuyants, mais plutôt comme un dialogue auquel l’enfant participe, d’une manière ou d’une autre. C’est la raison pour laquelle le physicien devrait réagir aux interactions principales de l’enfant avec le jeu, ce qui pourrait l’aider à découvrir les contrôles et à le guider vers la réussite.
Exemple arbitraire de monologue tenu par notre personnage.
À gauche se trouvent les dialogues rédigés dans un fichier texte; à droite leur réintreprétation dans le code (du moins leur première version : une version finale viendra voir le jour par la suite).
Les quatres versions du physicien, côte à côte.
Au revoir Amiral Ackbar de la planète DeviantArt. Tu nous aura bien servi.

Les dernières User Journeys

Afin de s’assurer que l’expérience soit complète et ne cause de désagrément lors de son utilisation, nous avions estimé nécessaire de réaliser quelques User Journeys, qui nous permettraient d’éliminer toute erreur involontaire, notamment celles mentionnées plus haut.

Un exemple d’User Journey.

Aller dans l’espace de façon écologique

Afin d’accueillir les enfants au sein du musée Minimunum comme prévu à l’origine, nous avions élaboré quelques plans de maquettes servant à présenter notre jeu aux enfants.

La maquette, sans couleurs pour l’instant. Mais ça va venir!
Maquette aux stades finaux de son développement.

Les touches finales et remerciements

Voilà, nous sommes vraiment à ça d’atteindre les étoiles : il ne reste plus que les dernières petites altérations et modifications à effectuer et notre navette pourrait décoller vers les étoiles.

  • Merci aux autres membres du groupe pour avoir contribué au développement jusqu’au bout et n’avoir jamais abandonné même dans les moments les plus sombres;
  • Merci à toutes ces personnes trouvant des solutions à leurs problèmes sur StackOverflow qui nous permirent de nous désembourber de nos erreurs de code et d’intégrer notre jeu;
  • Merci à vous d’avoir lu nos Case Studies.

Student in Web Design who enjoys typography and accessible interfaces.

Student in Web Design who enjoys typography and accessible interfaces.